Tribute to jason

jasonIl y a cinq ans déjà, le 9 Aout 2009 exactement, que nous quittait un immense danseur : Jason Colacino

Il est décédé subitement chez lui, a New-York, suite à une pneumonie et un arrêt cardiaque, à seulement 31 ans. J’ai décidé de lui rendre hommage ici

Originaire de San Leandro, dans la baie de San Francisco en Californie, le 20 Août 1977, Jason ne découvre la danse qu’a l’âge de 15 ans, lorsque il assiste à un cours de Country Western avec ses parents. S’ensuit alors des années d’apprentissage ou son talent inné pour la danse s’exprime en Salsa, Country Western, Swing, Dance classique, Jazz, West Coast Swing et finalement Tango Argentin !
Jason travaille alors avec beaucoup des meilleurs instructeurs à travers le monde, et devient rapidement un professionnel reconnu et respecté. Son talent et ses compétences font qu’il est demandé pour enseigner, mais aussi pour chorégraphier, juger et concourir aux quatre coins du pays, et finalement plus loin encore …

Mieux connu au début de sa carrière pour ses performances en West Coast Swing avec Gina Amato-Brown, c’est avec sa partenaire Katie Boyle que son talent, sa grâce et sa fragilité s’expriment pleinement.jasonkatie

En intégrant sa technique de danseur de ballet et sa technique de Jazz, il a su faire évoluer le WCS et à créé un style unique, puissant, rapide, doux et complexe dans la danse … son propre style. Outre une victoire à l’US Open et des podiums réguliers entre 2000 et 2005, il a aussi a son palmarès trois « World Cabaret », plusieurs apparitions dans des troupes importantes ou des spectacles (dont le fameux Swango de Robert Royston ), ainsi que quelques apparitions très remarqués au Théâtre !

En dehors d’être l’un des danseurs les plus doués de sa génération, c’était de l’avis de tous une personnalité incroyable : un homme simple et charmant, un extraordinaire technicien du mouvement, mais aussi un « leader » d’une douceur et d’une grâce extraordinaire, capable de vous emmener dans des directions dont vous ne soupçonniez pas l’existence … une danse avez lui vous marquait toujours pour longtemps comme un moment d’exception.

Ce jour la, Le monde du WCS et celui du Tango (auquel il s’intéressait de plus en plus) ont perdu une superstar, un artiste que tirait le monde de la danse vers un niveau supérieur de perfection et d’exactitude. Repose en paix Jason, tu restera à jamais vivant dans nos esprits.