FOWCS, un week-end à l’Américaine !

FOWCSPetit retour sur ce qui, n’en doutons pas, va devenir l‘événement incontournable du WCS en France dans les prochaines années : Le FOWCS, ou French Open West Coast Swing !

Les 21, 22, 23 et 24 Mai dernier se tenait en effet à Paris le seul événement Français mêlant workshops et compétitions de WCS sur plusieurs jours et dans toutes les catégories ! Et pour changer un peu, cela se passait en plus en région parisienne, région quelque peu délaissée par ce type d’événement.

Le but n’est pas de parler compétition, mais je tiens a dire quand même quelque chose pour notre cas personnel : Nous avions réservé notre place très tôt, mais suite à une grosse blessure de Julie à l’entrainement (Entorse du Pouce et lésion des ligaments du poignet) notre participation est restée incertaine jusqu’au dernier moment. Après moult coups de téléphone à Olivier, nous optons finalement pour faire un petit entraînement léger le samedi matin et statuer après sur la participation ou non à la compétition. Pour ce qui est des workshops, Julie ne pouvant pas participer, l’équipe du FOWCS lui a remboursé son inscription, encore merci à vous d’avoir su rester à notre écoute.

Arrivés le samedi matin, premières impressions : L’accueil est excellent, le staff très au point et l’efficacité est bien présente, cela me rappelle très fortement les compétition américaines. Des boissons et des gâteaux nous attendent dehors, l’ambiance est détendue et nous retrouvons beaucoup de visages connus déjà croisés sur d’autres événements, plus quelques copains des compétitions Françaises, ça commence très bien !
Premiers cours, les vedettes américaines sont bien la, et les cours très, mais alors très remplis, un peu comme aux USA. On entends parler toutes les langues, anglais, espagnol, belge, danois et même russe, et quelques cours dépassent la barre des 300 stagiaires, incroyable en France !
FOWCS CoursLes salles sont énormes, les Docks sont vraiment sympa pour accueillir un événement comme celui-la. Seule petite différence avec les événements américains, l’absence de parquet, peut être une future amélioration ? La logistique est très soignée, avec stands de chaussures, possibilité de massages, possibilité de se restaurer sur place et plusieurs bars pour les boissons, c’est nécessaire car en plus le beau temps est au rendez-vous et il fait assez chaud.
Ah oui, j’oubliais, des bus mis spécialement à disposition pour aller aux hôtels ou au métro le plus proche, tout simplement parfait !
Retour vite fait sur Paris l’après midi pour donner mes cours, puis je fonce récupérer Julie et nous repartons vers les Docks pour la soirée du samedi, qui démarre dans les mêmes bonnes conditions, timing impeccable, présentation sympa et beau spectacle de compétition, il manquait juste a mon avis personnel un petit spectacle d’ouverture.
Cela continue avec la soirée dansante, très sympa, même si c’est l’affluence sur la piste, bonne musique et ambiance bon enfant, que demander de plus ?
FOWCS Soiree
Dimanche, réveil de bonne heure après une trop courte nuit, et démarrage de ce qui va être la plus longue journée du stage, avec des cours exceptionnellement remplis, très intéressants comme d’habitude, une très bonne ambiance, un repas convivial à midi, reprise des cours dans la foulée …. Et petit moment privilégié dans l’après midi, ou j’assiste en privé avec quelques membres du staff aux répétitions de la toute nouvelle routine de Jordan et Tatiana … un pur régal, je peux vous l’assurer !
Fin d’après midi, le temps est passé trop vite et je fonce récupérer Julie, puis nous repartons vers les Docks pour la grande soirée du dimanche. Nettement plus de monde ( peut être 600 personnes sur la piste !), le dress code était « smart » et beaucoup de monde à joué le jeu, les belles tenues sont de sortie !
Nous assistons à un très beau spectacle lors des finales du J&J, et une mention particulière au J&J open, ou la finale est vraiment d’un très haut niveau, avec en prime quelques couples qui se sont vraiment lâchés ! On retrouve enfin la un vrai esprit du Jack and jill, du spectacle, du plaisir, et pour certains un désir de compétition qui passe au second plan ….ne reste que la danse et la complicité, un grand coup de chapeau, vraiment.
FOWCS J&J
Fin des finales et petite interruption de la soirée, qui va connaître le seul « couac » de cette remarquable organisation : démarrage des shows des stars avec plus de 2 heures de retard, heureusement que je m’étais arrangé pour ne pas avoir de Baby-sitter ce soir là !
A la décharge de l’organisation, je dois dire que ce n’était pas vraiment de leur faute, certains américains sont difficile à manier, et l’un des couples présents est coutumier du fait quand il est en tournée …..et il n’y a malheureusement pas grand chose à faire.

Les shows démarrent enfin, avec du très lourd, imaginez juste l’ambiance, lorsque après la toute nouvelle routine de Kyle et Sarah (première en France), le présentateur annonce en première mondiale la toute nouvelle routine de Jordan et Tatiana ! Ca valait vraiment le coup d’attendre, nous en avons pris plein les yeux !
Fin de soirée, nous rentrons crevés, mais très contents. La journée est passée trop vite, et même si nous revenons le lendemain pour un après midi J&J de folie avec les pros, le FOWCS s’arrête la pour nous ….
C’était un événement magnifique, déjà très bien organisé et mature, il ne restera que quelques détails à peaufiner pour le futur. On sent bien la patte de « Diabolorock » d’une part, et de Chuck Brown d’autre part, et pour en avoir discuté un peu avec Jean-Jacques, les idées pour l’avenir ne manquent pas. Ce fut un réel plaisir, nous avons vraiment eu l’impression de participer à un événement d’exception …. Et c’était le cas ! vivement la suite !