Robert et Deborah in Paris …. Supercool !

Et voilà, c’est terminé !
StaffCe week-end de Février ou nous recevions Robert Cordoba et Deborah Szekely est passé à 2000 à l’heure, et comme d’habitude entre la fatigue et les sensations, il est toujours un peu difficile de redescendre sur terre !
Pour une fois, nous allons vous faire profiter de quelques impressions du coté organisateur, histoire de changer un peu.

Un très beau week-end, qui commence par un plan organisé à la dernière minute ! Et oui, suite aux demandes répétées de plusieurs personnes, nous décidons dans la journée de jeudi d’organiser au pied levé une petite soirée à « l’école » le vendredi soir, juste pour passer du temps en dansant avec les profs américains. Merci encore à Céline, pour l’idée et la pub ainsi qu’à Vania pour la sono. La soirée à été un succès, avec de biens beaux moments pour tout le monde, en toute simplicité !

Réveil tranquille, petites galères puis départ le lendemain en fin de matinée pour récupérer Robert et Déborah et en route pour l’école. Démarrage du stage par des « privates », ou quelques chanceux ont pu approcher de près les maîtres et bénéficier de leur précieux conseils.

InterRepas trop vite fait, et ça recommence en début d’après midi pour le niveau intermédiaire, avec des danseurs venus parfois de très loin pour découvrir Robert et Deborah. Le niveau étant complet, quelques uns n’ont pas eu la chance de pouvoir s’inscrire, désolé mais la qualité de ces stages c’est aussi la limitation du nombre de places …
Niveau très intéressant, bonne humeur générale et un cours de début de stage particulièrement apprécié sur la connexion, du genre de ceux que devraient suivre tous les profs de west coast swing. Pédagogie, technique irréprochable, humour, explications, corrections, précision, bref tout y était. Un très grand moment !

Show 1Je laisse les commandes à Julie et me sauve pour mes cours du samedi, puis nous nous retrouvons tous pour manger avant d’aller à la soirée de samedi soir. La fatigue commence à se faire sentir, et les américains nous font promettre de nous coucher assez tôt. La soirée démarre tranquillement, et après quelques danses c’est déjà l’heure du « SHOW » dans la grande salle, encore une fois nous en prenons plein les yeux, non seulement c’est technique, très juste et musicalement parfait, mais en plus il se dégage une grande complicité et une écoute de l’autre vraiment superbe !

La soirée continue avec toujours une très grande disponibilité de nos deux américains, quelques danses vraiment superbes, une très bonne ambiance et finalement il faut insister pour mettre tout le monde dehors vers 3H30 du matin, le réveil promet d’être difficile !

4 petites heures de sommeil et hop, tout le monde remet ça pour le niveau débutant du dimanche matin. Encore un niveau plein, et très motivé !
La aussi très bonne ambiance, de très bons cours, et des débutants qui négligeaient les pauses pour pratiquer un peu, c’est cool ! Une petite pointe de fierté quand Deborah est venue me dire que les débutants avaient de très bons basics, on dirait que certains messages sont passés pendant les cours !
Et on termine le niveau par un petit extra, une démo improvisée par Robert et Deborah spécialement pour les débutants, je ne sais pas si vous vous rendez compte !
Petite pause du midi, pour un repas à la bonne franquette (avec un super lapin en sauce, quand même) dans une ambiance « supercool », un grand merci à Olivier et Amandine.

Et ça repart avec le niveau Avancé du dimanche après midi, niveau manquant de couples, comme d’habitude sur paris. Comme le disait dernièrement John Lindo : « les avancés se croyant tous très forts, il est normal qu’ils ne viennent pas prendre de cours avec les meilleurs du monde, ils ont peur de la remise en question … c’est un état d’esprit ! ». Quand je vois la fréquentation des mêmes stages à Lyon par exemple, je me dis clairement qu’il y a un problème sur Paris !
Regrettable, car les cours étaient très techniques, et Robert et Deborah n’ont rien laissé passé, ceux qui étaient là s’en sont aperçu !
Une belle remise en question pour certains, et une grande leçon de west coast swing dans tous les cas.
A ce propos, voici juste le témoignage d’un participant, qui atteste d’une certaine « West Coast Swing Attitude », malheureusement bien trop peu présente chez nous :
« Dans la même lignée que John, Robert et Déborah sont aussi gentils et accessibles que monstrueusement redoutables. Leur maîtrise du sujet nous rappelle qu’il n’y a pas de hasard dans cette danse. Seul le travail de base reste et restera le passage unique pour évoluer. On touche là l’esprit du West Coast Swing.
J’ai pris une bonne grosse claque de remise à niveau mais avec une joie sans pareil. Un grand merci ! »

Le week-end se termine avec une heure de private, des profs crevés mais heureux de transmettre leur savoir, des organisateurs sur les rotules, et surtout des élèves enchantés !

JamesMerci à Robert et Deborah pour leur gentillesse, leur disponibilité de tous les instants, et leur grande simplicité … simplicité … eux qui ont été si durs à faire venir suite à une expérience malheureuse en France, le rendez vous est déjà pris pour l’année prochaine. Merci aux « filles » (Julie et Amandine, voir ci-contre) pour leur coup de main et leur présence.

Et surtout … surtout, merci à vous tous, profitez bien de vos acquis, pratiquez le plus possible et n’oubliez jamais ce stage, ce que l’on vous a enseigné ici est l’essence même du West Coast Swing !